Pesto d’orties

Un bon pesto d'ortie, avec des orties fraîchement cueillies.

On parle plantes sauvages aujourd’hui, et plus spécialement on parle orties, je vous partage une recette de pesto d’orties, et avant ça, on découvre un peu la plante, l’ortie, une des merveilles que nous offre la nature.

Les orties, une plante sauvage !

On peut apercevoir des orties ici ou là si on marche en pleine nature, l’autre jour, j’ai même vu une coccinelle sur un feuille d’ortie, ça fait plaisir… Une belle coopération de la nature cette coexistence, les orties hébergent aussi de nombreuses chenilles…

 

Mais les orties ne sont pas vraiment mises à l’honneur, et pourtant elles sont très présentes dans la culture populaire. Par exemple, j’ai entendu pendant toute mon enfance l’expression Faut pas pousser Mémé dans les orties, c’était une des expressions favorites de mon grand-père. Et ce n’est qu’un exemple, il y a aussi être sur des orties, ou beaucoup d’autres. 

Pourquoi le bon Dieu permet-il que cette plante brûle ?

Premièrement, c’est pour qu’on la reconnaisse, j’ai vu bien des citadins qui ne connaissaient d’autre plante que l’ortie, quoiqu’ils fussent parfaits connaisseurs en dentelles, en franges, en corsets et en parfumerie.Deuxièmement, c’est pour qu’elle ne soit pas détruite par les animaux, car tous viendraient la ronger et s’en délecteraient comme nous du plus fin des chocolats. La propriété qu’elle a de piquer est une défense que la plus sotte chèvre sait lire.

Curé de Wangs (XIX°s)

 

 L’ortie pique, oui on est d’accord. Mais qu’on se rassure ! La cuisson suffit à lui faire perdre son côté piquant !

Passons en cuisine…

Pourquoi vouloir cuisiner des orties !

D’abord, c’est une plante sauvage qui pousse un peu partout, mais elle est souvent mal aimée (elle pique ! ça ne l’aide pas).

Les orties, une plante très riche nutritionnellement ! Très bon diurétique, l’ortie est riche en vitamines, et en fer, calcium, magnésium notamment.

Alors pourquoi hésiter à en manger ? On peut en faire des soupes, gratins, lasagnes, ou encore du pesto !

Et ici, je vous présente un délicieux pesto d’orties !

 

Pesto d’orties

  • Orties fraîches (à cuire dans l’eau)
  • Graines de tournesol et quelques noix de cajou
  • Huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • Sel

 

Pour commencer, mettre à cuire les orties dans l’eau, laisser cuire pendant 5 minutes.

Mixer les graines. 

Ensuite, mixer les orties cuites, avec la gousse d’ail. Puis, incorporer l’huile, et un peu d’eau. Et ajouter petit à petit les graines mixées (j’ai aussi ajouté un peu d’eau au début avec les orties) et le sel. 

Quand la texture est crémeuse (texture ni trop liquide, ni trop solide…), c’est bon, le pesto est prêt !

Servez !

 

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

Epinglez l'article sur ce pesto d'ortie sur Pinterest.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *