Mon wwoofing en Espagne

Europe – Espagne – Catalogne – Barcelone

Voici quelques mots pour définir ma destination du wwoofing où je suis allée cet été !

Eh oui, je suis allée en Espagne, où j’ai d’abord fait une semaine de volontariat dans un centre de méditation bouddhiste, en Catalogne. Pourquoi en Espagne ? Parce que j’avais très envie de voyager, pour partager des moments de vie avec d’autres, et d’apporter mon aide, et tout en faisant cela, j’ai pu parler espagnol, c’est top !  

Après ça, je suis restée en Catalogne, pour faire du wwoofing (de quoi s’agit-il ? Je vous en ai parlé dans cet article sur ce blog), dans un centre qui accueille parfois des groupes en été surtout, des groupes qui viennent pour faire du yoga ou pour faire d’autres activités, bien souvent des activités orientées vers le bien être. Donc du monde,j’ai pu en voir !

Le lieu est magnifique !

Une journée en wwoofing, ça se passe comment ?

Les lieux de wwoofing n’ont pas tous les mêmes horaires (je préfère dire emploi du temps… j’aime assez ne pas regarder l’heure quand je fais du wwoofing) ou les mêmes habitudes…

Pour ce wwoofing, dont je vous parle ici même : le début des activités de wwoofing (souvent, aller au jardin potager, faire du pain, mais je vous dis ça plus précisément un peu plus bas) vers 9h, souvent en réalité plus vers 9h 30, le temps de se mettre vraiment en route pour l’activité prévue. Et l’après midi, était souvent libre selon les activités à faire en journée. 

A chaque jour, son tableau pour savoir de quoi chacun s’occupe (et avec les horaires), avec par exemple : 

  • préparation du pain
  • récolte des légumes au jardin potager
  • Mettre la table
  • Aide en cuisine
  • Faire la vaisselle

 

Tout cela permet vraiment d’avoir une bonne organisation, chacun sait ce qu’il doit faire ! Rien de tel qu’une bonne organisation, pour un bon wwoofing !    

Qu’est ce que j’y ai fait pendant mon wwoofing ?

Au fur et à mesure des jours, voilà ce que j’ai pu faire…

 

La première des activités : la récolte des prunes ! Ces prunes, sont utilisées ici pour faire de la confiture, ou de l’alcool de prunes, de quoi se régaler.

 

Quelque chose que je voulais faire depuis quelques temps, tout en faisant du wwoofing : faire du pain ! C’est chose faite, avec de la farine de blé blanche et complète (et 24 heures plus tard, j’ai mis la pâte à pain dans les moules pour les cuire au four). Faire son pain, c’est une activité que j’ai particulièrement apprécié : c’est un pas de plus vers l’autosuffisance alimentaire ! Au delà de ça, j’ai aimé aussi passé ce moment à faire le pain, très bonne activité pour être dans l’instant présent.

 

 

Passer du temps au jardin potager… C’est top ! Et quel plaisir pour moi de mettre les mains dans la terre.

 

 

Mais qu’est ce que j’ai fait précisément dans le jardin potager ?

De la plantation de laitue, d’oignons, désherbage, et aussi activité cueillette de pommes (pour en faire une délicieuse compote), récolte de la lavande, suivi de la transformation de la lavande, qui permet d’obtenir… de l’hydrolat de lavande ! 

Hydrolat de lavande en cours dans l’alambic

 

 

Et, et et profiter de l’instant, lire, discuter, échanger, rencontrer, aller marcher pour découvrir les alentours, passer un moment à la bibliothèque, où de nombreux livres m’intéressaient !

Et vous, si vous avez envie de faire du wwoofing (ou une autre forme de volontariat), ou que vous en avez fait récemment, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *